dimanche 1 mars 2009

Demander la lune...



Edward Robert Hugues "The Weary Moon"





"Je ne peux vivre sans avoir quelqu'un à aimer" disait Lord Byron...

Et sans être aimé ? La vie vaut-elle d'être vécue...

Oui je sais la question est violente, récurrente (sur ce boudoir) et en partie inexacte me direz-vous (ton fils ,ta famille, tes amis....).
Pourtant elle ne cesse de tourner dans ma tête ces derniers temps!!!
N'y voyez aucun signe avant coureur d'une quelconque envie suicidaire rassurez-vous.
Juste une interrogation.

Je vais mal.
La preuve: je reste plongée des heures dans les préraphaélites et les romantiques... c'est un très mauvais signe d'après ma mère!!!!! :o)

Je sais que je dois dompter cette impatience qui me ronge.
Je dois apprendre à vivre autrement qu'au travers du regard des autres (en particulier celui d'amoureux).
Je me rêve "romantique absolue" et me découvre "sous contrôle".
J'ai peur aussi.
Surtout devrais je dire !!!
Je n'ai jamais passé totalement sereinement un anniversaire...mais celui qui s'annonce cette semaine m'approche un peu plus encore de cette fameuse date fatidique de "fin de consommation" qui m'obsède ses derniers temps.
Mon psy aura beau dire qu'il me reste quelques années...que je mélange tout (ce qui est vrai!!!) je ne peux m'empêcher de "ruminer" mes derniers plantages sentimentaux.

Pour l'un , à ma grande surprise, il m'est relativement facile de suivre le mouvement général et de tout mettre sur le dos de ce "connard"et de n'éprouver que le regret d'être tombé amoureuse (et donc aveuglée) par un homme finalement si méprisant. Lequel mépris m'ayant finalement sauter au yeux (et donc ouvert les portes de la liberté) dans un mail mémorable!!!!
Que voulez vous on peut, éventuellement, me rabaisser au rang de vulgaire objet sexuel , mais me rabaisser intellectuellement à une caissière de supermarché du livre aura eu raison de mon (finalement) ego!!!!

Pour l'autre...
Il est toujours plus difficile d'en vouloir à un homme bien. Même si celui-ci à le mauvais goût de ne pas m'aimer!!!(apres tout il est loin d'être le seul) ;o)
Alors quand en plus le manque de nos ébats rends mes nuits cauchemardesques...
J'avais toujours entendu dire que la libido féminine était à son pic autour des 35 -40 ans...
Je ne sais pas pour les autres, mais je dois bien avouer que pour moi, qui me suis découverte une sexualité épanouie assez tard, le vide est encore plus grand.
Bien sur je pourrais aller assouvir facilement mes envies, mais je sais combien une telle alchimie ne se retrouve pas à tous les coins de rue.

Alors oui je veux, l'amour, le respect, l'alchimie, la sexualité, la passion, la complicité intellectuelle et affective, la liberté etc etc...

Qui à dit que je demandais la lune?????


Lamousmé

"L'absence diminue les médiocres passions et augmente les grandes, comme le
vent éteint les bougies et allume le feu. "

La Rochefoucauld

5 commentaires:

Vanessa a dit…

L'alchimie! Oh oui je comprends bien, déjà cette alchimie sexuelle, celle qui fait frissonner tout le corps, celle qui surprend tous les muscles, les tendons et les nerfs que nous n'avions pas encore découverts. Que dire là, que nous sommes toutes plus ou moins en manque... même en couple. Oui, oui, je sais cela ne te console guère.
Et puis être aimée! Oh oui c'est important, cela aide à s'aimer tout simplement. Bon les préraphaélites ne t'aideront pas sauf justement à délayer tes maux en mots (et c'est déjà beaucoup!) mais j'ai confiance. Après t'être aimée, même un tout petit peu, tu ne pourras qu'attirer des hommes à l'amour plus franc et fécond. Patience et courage!

Lamousmé a dit…

ma chère vanessa, tes mots à eux seuls sont deja un baume sur mon amour propre meurtri...
merci!

Greg a dit…

Mon enfant, pour ce désir coupable de grande passion, tu liras trois fois Modes et Travaux et tu regarderas cinq fois téléfoot.
Amen.
Blague à part, tu devrais peut-être t'en aller en Irlande à la recherche d'un officier boiteux.

Lamousmé a dit…

Père Greg, outre le plaisir de vous voir en ces lieux, je serais obeissante et je m'executerais dès que je trouverais les-dit magazines!!! ;o)
Quand à partir en Irlande j'y songe j'y songe mais dans mes "exigences lunaires" j'avoue que j'aurais dû demander aussi que "l'élu" passe la porte de Neverland!!!!! :o))))

Wictoria a dit…

en tout cas soit rassurée, ton élu n'a pas les pieds en NC (c'est une bonne nouvelle non ?) : je l'aurai vu et je te l'aurais renvoyé illico presto, et même manu militari ;)