dimanche 18 janvier 2009

Femme à lunettes...


..."tempête sous la couette" dit le dicton (et encore je vous passe l'affreux "femme à quequette"!!!).

L'ironie de la vie veut que ce soit précisément en ce temps de "disette sexuelle" pour moi que j'intègre cette belle et grande famille de "binoclardes".
Certes mes nouveau yeux me confortent encore plus dans l'aspect d'une "véritable et respectable" libraire ( d'autant que j'ai bien évidemment poussé le vice jusqu'à choisir des montures violettes pour m'harmoniser au maximum avec Neverland) mais j'avoue douter,contrairement à Franck Evrard du véritable potentiel "érotique des lunettes" sur ma personne...





A vrai dire, mon choix s'étant porté sur les plus discrètes possible, peu de gens se sont rendu compte, dans un premier temps que j'en portais!!

Le plus troublant , si j'ose dire, c'est précisément de ne plus vivre dans ce "trouble" ce flou artistique qui progressivement m'avait enveloppé sans que j'y prenne garde. Effectivement on peut voir très clair!!!!! Mais finalement ma myopie (puisqu'il s'agit de cela) ne m'avait jamais vraiment empêché de vivre , tout au plus avait-elle formée une sorte de halo protecteur que mes bonnes résolutions pour 2009 viennent de dissiper brutalement. Il parait que certains se sentent protégés derrière leurs lunettes...j'avoue que c'est l'effet inverse qui se produit chez moi: tant de clarté ,de netteté , me déstabilise. Alors évidemment je tente de compenser encore plus cette trouille , cette impuissance, cette dévalorisation de moi-même que je sens monter en puissance dans tout mon être.

Ajouter à cela une bonne dose de méthode Coué et de volontarisme à tout crin pour ne pas être submergé par la morosité ambiante, et voilà que mon entourage me trouve ...lumineuse!!!!

Rien que ça!!!

A croire que plus j'ai le sentiment de sombrer intérieurement, moins cela se voit physiquement.

Je refuse de me laisser couler. Plus encore, je ne veux pas être un fardeau pour les autres, à me lamenter sur ma "pauvre vie".
Alors oui, je vais bien, ne vous en faites pas...^^


Permettez juste que j'utilise ce lieu pour parfois m'épancher encore un peu sur les tourments qui hantent mes nuits et ne me les font vraiment pas paraître plus belles que mes jours...

Ironiquement, on peu dire que le fameux dicton cité plus haut colle parfaitement, malgré mon tout nouveau célibat.
Dieu sait que mes nuits sont effectivement fortement agités de "tempêtes sous la couette" ces derniers temps.
J'ignore qu'elles explications donner aux rêves érotiques qui agitent mon sommeil toutes les nuits, toujours est-il qu'ils me semblent être de plus en plus violents et que certains bleus laissé sur ma peau , tout comme la sueur qui me retrouve trempée au matin me perturbe. Manifestation d'un manque, d'une frustration sexuelle? Probablement. D'autant que mes premiers rêves étaient clairement des "répétitions" d'ébats déjà vécus.
Pourtant, petit à petit, je me souviens de moins en moins au matin de la teneur exacte de leurs contenus à part une impression grandissante de violence, et de tumulte qui m'agite.
C'est bien simple , j'ai l' impression de "bouillir", le sentiment qu'une fièvre volcanique sommeille en moi le jour, et se trouve libérée la nuit à mon insu.
Je me fais l 'effet d'un soleil.
Plus il brille à l'extérieur, plus il brûle intérieurement.
Espérons juste que je n'imploserai pas.


"Ceux qui répriment leur désir sont ceux dont le désir est assez faible pour
être réprimé."

William Blake

3 commentaires:

Isil a dit…

Bon, je suis de celles qui se sentent protégées derrière leurs lunettes. Surprenant, hein? Ben comme dis le dicton: femme sans lunettes, va à l'aveuglette. (j'suis pas trop douée pour les dictons, je crois)
Mais au fait ce sont les bibliothécaires qui ont des lunettes, pas les libraires ;-))))))

Béatrix a dit…

coucou, j'ai adoré ton article...une amie m'a déclaré qu'elle trouvait que j'avais beaucoup de charme depuis que j'avais des lunettes et du coup je me fais plaisir..les miennes sont violettes et c'est vrai que ça peut être un accessoire sympa...les rêves érotiques, tu sais c'est normal, on en a tous même si certain ne se l'avoue pas...bises en lunette!

Lamousmé a dit…

-ma poulette j'aime toujours autant tes commentaires qui ont le merite de me faire rire!!!
-merci beatrix c'est d'autant plus agreable de savoir que tu as aimé ce billet que les tiens sont toujours de petits bijoux!!!! ;o)